Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EGC "Entre Geosciences et Chimie" Seminars series

Le Cameroun, Moi et les autres...

Ce matin 17/11/2010, j'ai reçu un message d'un ami avec un lien pour regarder un reportage sur la présence de la Chine en Afrique et en particulier au Cameroun. Mon ami s'étonnait alors de ce que notre pays, après la colonisation européenne et son corrolaire de perte d'identité (langues et cultures), subisse aujourd'hui la colonisation chinoise au point que notre jeunesse, au lieu de travailler à la sauvegarde du restant de notre culture et de nos langues, se mette au MANDARIN et à la culture Chinoise.

En regardant le reportage, j'ai souri en voyant ces jeunes apprendre "Le chinois" et cela m'a fait penser à cet autre ami qui apprenait le français et la culture française au point de prétendre ne pas savoir parler sa langue marternelle; puis à un autre ami qui souhaite immigrer au Canada (Immigration choisie); à un autre qui s'évertue à jouer à la lotterie Américaine pour partir vers les U.S.A.; puis à d'autres déja parti en Russie, à Chypre, en Italie... Il m'est alors apparu évident que seule la quête d'un MEILLEUR, difficilement définissable, pouvait expliquer tout celà.

Sur un autre plan, ce reportage montrait aussi la nature "GATEAU" (d'ailleur évoquée dans le dit reportage par un homme d'affaire Chinois) du Cameroun que les nations puissantes se disputent. Chacun faisant de son mieux pour avoir la meilleure part.

Et toutes ces choses soulevaient en moi la question suivante: Et le CAMEROUN dans tout cela?

Je dois avouer que j'ai eu une larme en y pensant avant de sursauter en me faisant cette réflexion: Je ne dois pas me contenter de pleurer, je dois PARTICIPER.

Mais à quoi dois je participer? me suis je demander après. C'est alors qu'il m'a semblé évident que MA PARTICIPATION la plus évidente est d'être dans mon rôle pour mon Pays avec toute l'intégrité possible et sans fléchir face au disfonctionnement ou au déséquilibre voulu et entretenu par certains. Ne pas réculer devant la difficulté, ne pas fuir, assumer ma part de responsabilité à fin de PARTICIPER à la maturation de la  NATION CAMEROUN.

Je mentirai si j'affirmais avoir l'Esprit tranquille après cette vague bizarre dans mon cerveau et son cortège d'idées farfelues  dont le contenu informe relève plus de la philosophie  que de la réalité mais une fenêtre de réflexion s'est ouverte en moi et s'articule autour des expressions CAMEROUN, MOI et Les autres. Et je me permet de vous invitez à  y réfléchir vous aussi.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
EGC-Board


Voir le profil de EGC-Board sur le portail Overblog

Commenter cet article